Rechercher

Dieu est énergie

Mis à jour : 1 mars 2018


Dieu est Amour, mais qu'est-ce que l'amour ?


L'amour est énergie. Dieu est énergie. C'est une force. Une force lumineuse. Qui nous fait rayonner, briller, quand elle s'active à l'intérieur de nous.

Ce matin, je suis remplie d'énergie. Je me suis levée, et pour la première fois depuis des mois, je suis comme une enfant. Je rigole, je joue et j'embête ma chérie, mon chien, je chante, je danse. Remplie d'énergie et de lumière.

Pourquoi ? Simplement parce que j'ai résolu un important conflit intérieur. J'ai réalisé que j'avais le droit d'aller vers les choses qui m'attirent, me font plaisir et me rendent heureuse (en l'occurrence, des stylos qui permettent de dessiner sur la pierre et le bois – comme quoi, il en faut vraiment peu pour être heureux).


Quand je ferme les yeux, je vois une lumière qui émane de ma poitrine, de mon coeur. Une lumière dorée, éclatante, qui me réchauffe le corps tout entier. Comme si j'étais remplie d'étoiles scintillantes, qui, tournant sur elles-mêmes et dans tous les sens, me conduisaient naturellement à bouger.

Je suis connectée à l'amour en moi, et cela me donne de l'énergie. J'ai envie de bouger, de sauter partout, j'ai plein d'idées et d'envies. Je suis en vie !
Etre connectée, être en lien avec Dieu, c'est ça. C'est cet état, naturel, où tout semble facile, où l'énergie créée par nous-mêmes au niveau du coeur (c'est du moins ce que j'expérimente) envahi tout notre corps, nos bras, nos jambes (envie de bouger) et notre tête (plein d'idées) et qui a envie d'être exprimée à l'extérieur (d'où notre besoin de créer!).


Actuellement, je ne vois que très peu de gens en lien avec Dieu dans notre société ici en Suisse romande. La plupart des gens sont ternes, ne brillent pas. Enormément sont fatigués, travaillent tout le temps et ne se font pas plaisir. Beaucoup sont carrément déconnectés de Dieu et ont ainsi tellement peu d'amour pour eux-mêmes qu'ils se détruisent dans l'alcool, dans les drogues, deviennent workaholic (fight) ou alors se laissent tomber, vidés, dans la dépression (fly).

Et quand peu de gens sont connectés, il est très difficile de rester brillant-e-s car... nous sommes des êtres énergétiques influencés par les énergies qui nous entourent, par les énergies des autres. C'est d'ailleurs la raison d'être d'Ava en Vie, car pour réussir à briller un peu plus souvent et plus intensément que ce à quoi je parviens ici ces temps, j'ai besoin de vous, de votre lumière! Nous somme interdépendants, nous sommes tous reliés.


A la base, nous sommes une énergie d'amour. Tous. Chacun. L'amour et la joie = notre état énergétique de base, une fréquence naturellement haute.

Seulement, notre ego se construit au fur et à mesure que nous grandissons, avec ses croyances et ses peurs, et la peur, en tant qu'énergie, vibre bas. Et quand nous sommes dans la peur, nous vibrons si bas que les cellules de notre corps n'ont aucune énergie. Elles se replient sur elles-mêmes. Nous sommes fatigués, contractés, le flux énergétique ne circule plus, ni à l'intérieur de notre corps, ni vers l'extérieur. Nous n'avons aucune énergie pour créer.


Alors que j'aime par exemple dessiner, je n'ai plus aucun élan créateur devant ma page blanche. Entravée par un conflit interne toujours lié à la peur, mon énergie se bloque dans mon corps et ne peut plus être exprimée à l'extérieur. Ma créativité est bloquée.


Ainsi, dès que nous nous sentons sans énergie, déconnectés de Dieu, dès que nous ne ressentons plus d'amour dans notre coeur, cela signifie que notre ego nous a volé les rennes et qu'il faut prendre un moment pour écouter ce qu'il se passe à l'intérieur, laisser émerger l'émotion, la regarder, la laisser être. Ensuite, elle disparaîtra d'elle-même. Elle laissera place à l'énergie d'amour qui est toujours en arrière fond, comme le ciel bleu est toujours présent derrière les nuages.

Il est important que nous portions, le plus souvent possible, attention à notre énergie. Suis-je sans énergie ? Si oui, il faut que je regarde quel est le conflit interne, qu'est-ce qu'il se passe en moi, pour ensuite retrouver mon énergie.


Beaucoup de personnes pensent que cet état de fatigue, de non-énergie est normal, parce que tout le monde est fatigué, travaille trop, et pense que c'est juste normal parce qu'il faut «gagner sa vie».

NON. La vie = sentir la vie dans son corps, sentir l'énergie, sentir l'amour. L'état dans lequel est une bonne partie de la population est un état de survie. On rame. Mais si nous le voulons, cela peut changer. Il suffit de le décider. Nous avons le pouvoir de créer notre réalité.

Par ailleurs, il est important de réaliser que cela ne sert à rien de se faire violence. Si je n'ai pas d'énergie, il est contre-productif de ne pas écouter, de se dire «allez, flemmarde, bouge-toi». Parce qu'en faisant cela, je ne regarde pas mon nuage, je ne laisse pas émerger mon émotion de peur. Elle ne peut donc pas être vue et elle ne disparaît pas. Elle va rester en arrière fond pendant que je me contrôle et que je crois avec orgueil que je suis « forte » et que je ne me laisse pas abattre. J'arrive à créer avec peine, je me force, ce n'est pas fluide. Cette attitude intérieur de contrôle ne fait que retarder le moment de se regarder en face. Etre amour avec soi, c'est aussi être doux et prendre soin de la part de soi qui a peur. Regardons l'énergie qui est en nous en disant la vérité.

Prenons conscience que nous sommes des êtres énergétiques. Qu'est-ce que ça veut dire ? Ça veut dire que cette énergie, qui ne se voit pas à l'oeil nu, est en réalité la seule vérité de la vie. Shiva Shakti. Conscience et énergie. Energie, étincelle, lumière, feu.

Et Shiva alors ? Qu'est-ce que la conscience ? J'en parle dans mon article Dieu est intelligence.

Avec un immense amour doré,

Ava en Vie



P.S: cet article est la suite de Dieu est Amour.

250 vues

Copyright © 2018 Ava en Vie. Mentions légales

 Contact  

veillonava@gmail.com

079 781 41 02

© 2020 -- Ava en Vie -- Mentions légales