Rechercher

L'ancrage: un outil pour mieux vivre

Mis à jour : 1 mars 2018

« Pour trouver l'équilibre que tu cherches (...) voilà ce que tu dois devenir. Tu dois garder tes pieds fermement ancrés au sol, comme si tu avais quatre jambes, au lieu de deux. Ainsi, tu pourras demeurer en ce monde. Mais ce n'est plus avec la tête que tu dois contempler : tu dois le contempler avec le coeur. De cette façon, tu connaitras Dieu. »


(Ketut Liyer, medicine man indonésien cité dans "Mange, prie, aime" écrit par Elisabeth Gilbert, 2006, Calmann-Lévy, le livre de poche, p.48).




Plan de l'article:

1. Qu'est-ce que l'ancrage?

2. Qu'est-ce que nous apporte un ancrage solide?

3. Quels sont les symptômes d'un manque d'ancrage?

4. Comment s'ancrer?



1. Qu'est-ce que l'ancrage ?

Être ancré, c'est être dans son corps. C'est avoir les pieds sur terre, c'est être incarné. Ça peut paraître évident que nous sommes dans notre corps, vous me direz.

Eh bien non ! Pas tant que ça. De nombreuses personnes, dont moi, ont beaucoup de peine à être dans leur corps. Nous sommes tout le temps en train de penser, à ci, à ça, au passé, à l'avenir, à nos projets, et nous oublions que nous sommes, ici et maintenant, dans notre corps.


Etre ici et maintenant dans son corps est pourtant la clé du bonheur et de la réussite. Pourquoi ? Parce qu'il n'y a rien de plus improductif que de ne pas être ancré.


En effet, comment créer quelque chose dans le concret si je suis toujours happée par des pensées concernant autre chose ? Si je ne suis jamais ici et maintenant ancrée dans le concret, je n'avance à rien.

C'est le danger qui pèse sur les grands idéalistes, qui ont tellement d'idées et d'envies pour changer le monde qu'ils passent leur temps dans leur tête et concrètement, rien ne se produit.

Parce qu'il y a le monde des idées, et le monde concret, celui que Platon nommait le monde sensible, le monde des sens.

En effet, nous sommes des êtres spirituels ancrés dans la matière. Et pour certains, il est très difficile de réellement habiter leur corps. Ce sont en général des personnes très en lien avec leur spiritualité mais qui ne se vivent tellement pas comme des êtres incarnés qu'ils ont du mal à vivre, à incarner leurs grandes idées et valeurs spirituelles. (Attention : on peut être très en lien avec sa spiritualité et très ancré, c'est même le but!).


Pour comprendre ce qu'est l'ancrage et en quoi il est important, il est nécessaire de faire un petit détour théorique sur notre manière de fonctionner. Nous sommes des machines à créer, des créateurs. Nous créons notre réalité par nos idées, pensées, paroles et actes:
  1. Les idées nous sont soufflées par notre part divine, notre Soi (la part de nous non-identifiée à notre corps, l'énergie d'amour que nous sommes) ou par d'autres énergies (que certains appellent esprits ou guides). Je pense que les idées sont des énergies/ondes qui n'ont pas de forme (archétypes selon C. G. Jung*) tant qu'elles sont dans le monde des idées, mais qui prennent forme au contact de notre psyché, sous formes d'images en premier (Bion parle de symbolisation primaire).

  2. Nous utilisons ensuite la pensée, notre mental, pour mettre en mots ce que nous désirons (symbolisation secondaire).

  3. Ensuite, tout cela se densifie en paroles

  4. puis finalement en actions.

L'idée, immatérielle, s'est transformée en quelque chose de palpable.

*Voici une définition de l'archétype selon la pensée de Jung, tirée du livre Carl Gustav Jung, vie et psychologie. De Kaj Noschis : « C'est en 1919 qu'il introduit le terme d'archétype pour indiquer une structure qui est en deça du contenu des images, une préforme, quelque chose de non-représentable et de fondamental, qui appartient à l'inconscient collectif et qui engendre des images à partir, de la mémoire et de l'inconscient personnel. Jung parle également de l'archétype comme instance qui lie instinct et image, corps et psyché. Il s'agit donc là d'un concept psychosomatique, qui lie le mental et le biologique » (2012, p. 101).

Quel est le lien avec l'ancrage ?


Hé bien, si vous n'êtes pas ancrés, le travail de création s'arrête à la parole, voire avant. Vous ne manifestez rien. Il ne se passe rien dans votre vie.

Personnellement, j'ai longtemps eu beaucoup de mal à m'ancrer. Je fais partie de ceux qui, très connectés au ciel, ont parfois du mal à exister ici bas, dans la matière, connectés à la terre. Je méprisais même mon corps, me disant que ce n'était qu'un contenant. J'étais constamment dans ma tête. Je ne comprenais pas l'importance de l'ancrage, que je voyais comme quelque chose qui n'allait pas changer mes problèmes. Mais j'avais tort.

Et aujourd'hui, c'est sur l'ancrage que porte mon premier article sur comment vivre « en pratique », concrètement au quotidien, sa spiritualité.


Le challenge de la spiritualité ce n'est pas de comprendre des concepts théoriques (ma partie préférée), c'est de les mettre en pratique. C'est très bien d'être relié à Dieu mais si on ne fait rien, ça ne sert à rien. L'ancrage va donc vous aider à incarner vos valeurs et ce en quoi vous croyez dans la vie.




2. Qu'est-ce que nous apporte un ancrage solide ?

Déjà, il s'agit de définir clairement ce que signifie être ancré : être ancré = état de conscience où l'esprit ne fait qu'un avec le corps. Cet état permet de :

  • ressentir pleinement tout ce qu'il se passe dans le corps et notamment nos émotions: cela nous permet de ne pas réagir impulsivement à une situation qui vient chatouiller notre ego : j'observe mon émotion qui monte, je l'accepte, j'écoute son message (il est toujours valide de ressentir quelque chose, il ne faut pas le refouler) et j'agis en conscience pour améliorer la situation. J'écoute mon corps = je m'écoute.

  • L'ancrage permet aussi de ne pas prendre de décisions de manière impulsive. Posés, ancrés dans le présent, nous pouvons prendre des décisions en conscience que nous serons à même d'assumer ensuite.

  • L'ancrage permet de rester dans le moment présent, ce qui augmente notre capacité à créer : n'étant pas perturbés par des pensées et des idées dans tout les sens, nous pouvons canaliser notre énergie et mener à bien un projet qui fait avancer les choses dans la matière.

  • Être ancré est ce qui permet de se nourrir de l'énergie de la terre. L'énergie peut s'acquérir par l'amour que l'on ressent à l'intérieur, comme expliqué dans Dieu est énergie. Cependant, on peut aussi se remplir d'énergie en communiant avec la nature et sa force. Un exemple personnel : quand je chante, je me connecte à la terre en me focalisant sur mes pieds et je chante avec beaucoup plus d'amplitude et de force.

  • Finalement, l'ancrage est aussi ce qui permet d'évoluer spirituellement : si on veut connaître Dieu, faire des expériences mystiques de connexion avec l'amour inconditionnel et développer ses facultés psychiques et extrasensorielles, il est impératif d'être ancré. Sinon, le risque est d'oublier que nous sommes ici dans un corps et de ne pas pouvoir « redescendre ». Le risque d'un mauvais ancrage est de passer par des phases mégalomaniaques qui, alors que vous croyez être très puissant et très spirituel, vous causeront du tort.

L'ancrage est donc fondamental pour ne pas être assailli par nos pensées et nos émotions, et il nous permet de créer jusqu'au bout nos projets. Etre ancré nous aide à utiliser notre énergie de manière constante et productive. Il nous évite de faire des ''up and down'' dans notre humeur, parce que nous savons que nous sommes là et que le monde ne peut pas s'écrouler parce qu'un entretien n'a pas marché, que mon rencard était un flop ou que j'ai eu une discussion houleuse avec ma meilleure amie. Non, ça va. Je suis en vie, je suis là, ici et maintenant, et je marche, un pas après l'autre, vers ma destinée. All is well.


3. Quels sont les symptômes d'un manque d'ancrage ?

  • difficultés d'endormissement

  • tensions dans les épaules et la nuque

  • maux de têtes et migraines

  • passer beaucoup (trop) de temps à se « distraire » : télévision, jeux vidéos, livres fantastiques

  • difficultés à se mettre en mouvement, à bouger, à faire du sport (car notre corps nous fait déjà mal alors... aucune envie d'y retourner. Pourtant, si vous voulez que votre condition physique s'améliore, il faudra y retourner).

  • problèmes avec l'alimentation : une personne qui préférerait ne pas être incarnée, à ne pas accepter qu'elle s'est incarnée ici bas, aura tendance à ne pas ressentir la faim (puisqu'elle rejette son corps), et pourra présenter une tendance à très peu manger. De la même façon, une personne mal ancrée et peu réceptive aux signaux de son corps pourra manger beaucoup trop sans s'en rendre compte.

  • difficultés à régler les choses concrètes de la vie quotidienne : se faire à manger, lessive, nettoyage, payements etc.

  • difficultés avec l'argent : ne pas être ancré, c'est aussi rejeter le monde matériel et ses contraintes. L'argent en est une. Les personnes peu ancrées méprisent souvent l'argent, ne comprenant pas que c'est un simple moyen d'échange de biens et de services, nécessaire à toute société.

4. Comment s'ancrer ?

1. La méditation.

Eh bien oui. Vous l'avez compris, l'ancrage, c'est de la méditation de pleine conscience. Etre ici et maintenant. Après, on est pas obligés de la pratique assis en position du lotus. La pleine conscience se pratique à tout moment de la journée, mais il est clair que ce n'est pas devant youtube ou la télé qu'il est le plus facile de s'ancrer.


Concernant la méditation assise, à mon avis, tout les types de méditations contribuent à être ancrés, mais certaines accentuent vraiment sur l'ancrage, ce sont des méditations inventées dans ce seul but.

  • Les méditations où l'on se centre sur la respiration permettent d'apprendre à maîtriser notre mental, qui est le premier ennemi de l'ancrage.

  • Les méditations que je qualifie d' « énergétiques » ancrent aussi un peu, puisqu'on visualise de l'énergie ou de la lumière dans son corps.

  • Après, la méditation qui m'aide le plus à m'ancrer pourrait ressembler à quelque chose de ce genre : scanner son corps de la tête au pieds en se concentrant sur les sensations que l'on rencontre + visualiser que l'énergie de votre corps se prolonge dans la terre et se transforme en des « racines » énergétiques qui vous ancrent fermement à la terre.


En termes de fréquence de pratique, mon avis est que c'est à chacun de définir ce qui lui convient le mieux. Peut-être que vous ressentirez le besoin de vous ancrer tous les matins, ou seulement en période de gros trouble car vous préférez faire d'autres méditations. Il y a tellement de types différents de méditation que je pense que le mieux est de se mettre sur son coussin de méditation chaque matin, et de demander « quel est l'effort juste ? ». Si l'ancrage est la réponse, faites la méditation qui vous permet de vous ancrer le mieux. Par ailleurs, il est important de réaliser que chacun peut créer sa propre méditation ! Si le chamanisme vous intéresse particulièrement, travaillez peut-être avec les éléments, si vous faites régulièrement une méditation qui implique les chakras, méditer particulièrement sur le chakra racine quand vous ressentez un besoin d'ancrage. Ecoutez vous, c'est à vous de jouer, il s'agit de votre vie, et il faut que vos pratiques vous correspondent !

2. Le yoga

Yoga signifie « union » avec Dieu, union de l'esprit et de la matière. C'est un très bon moyen d'ancrage en mouvement (pour ceux qui ont de la peine à rester assis).

3. La marche

Aller promener son chien en forêt marche aussi très bien. Etre ancré, c'est être connecté à la terre, et ainsi, aller marcher dans la nature et ressentir son énergie et sa force est très positif. 4. Le sport

Que ce soit de la danse, de la grimpe, du unihockey ou autre, le sport est un excellent moyen de sentir son corps, de revenir dans son corps. On est dans le moment présent, on a besoin de toute notre concentration pour agir dans l'instant et avec notre corps, et du coup, on est obligés d'y être.

5. Une sexualité sacrée

Vous êtes-vous déjà retrouvés « ailleurs », alors que vous étiez censés être « ici »? Hé bien, vous n'étiez pas assez ancrés. Plutôt dommage hein ? Une sexualité sacrée est un des meilleurs moyens, à la fois pour s'ancrer, mais aussi pour élever ses vibrations et être dans l'amour. C'est sur le chemin de Compostelle, en discutant avec une jeune femme catholique de mon âge, que nous nous sommes mises d'accord sur le fait que le sexe était quelque chose de très bénéfique, à condition (comme toute chose d'ailleurs), qu'il soit pratiqué avec des intentions d'amour. Je n'ai jamais compris pourquoi le sexe était si mal vu, pourquoi on nous transmettait, souvent inconsciemment, que c'était quelque chose de « sale ». Allô, « faire l'amour ». Ca ne peut être que bien, non ? Donc, se montrer, par le corps, que l'on s'aime. Cela connecte à Dieu, à l'énergie d'amour en nous, cela nous donne de l'énergie et nous ancre.

6. Masser ou être massé

C'est souvent difficile de se motiver à masser son chéri ou sa chérie quand on rentre du boulot et qu'on a qu'une envie : regarder sa série préférée. Néanmoins, si vous avez de la peine à vous endormir, si vous avez tendance à vous faire beaucoup de soucis... choisissez de masser. Masser détend et ancre. Se faire masser est tellement agréable qu'on a envie de rester dans son corps. Même si au début, vous continuez à partir ici et là dans vos pensées au boulot ou que vous revivez cette interaction désastreuse que vous avez eue avec votre mère, revenez, dés que vous réaliser que vous êtes partis, à votre corps.

7. Prendre soin de son corps

Prendre soin de son corps en le crémant, le massant, en se ''faisant belle ou beau'', c'est aussi accepter que nous sommes dans un corps ici sur terre, et cela contribue à l'ancrage.

8. L'huile essentielle de Vétiver

Il existe d'autres huiles essentielles qui aident à s'ancrer, mais j'ai testé celle-ci et cela fonctionne bien. A appliquer sur la paume des pieds et à masser avant de se coucher. C'est du moins ce que je fais.

9. Aller voir un thérapeute énergéticien

Si vous n'arrivez pas à maîtriser votre énergie pour l'investir dans des projets concrets vers un mieux-être, peut-être que vous avez besoin d'un coup de main extérieur. Il existe des thérapeutes qui agissent sur votre énergie et vous permettent de vous ancrer solidement. Cela peut aider dans une situation où vous vous sentez dépassés et que même en méditant, en marchant etc, vous n'arrivez pas à canaliser votre énergie. J'ai moi-même été chez une thérapeute à un moment de ma vie où je n'étais pas du tout ancrée, et c'est grâce à elle que j'ai pu me sentir ancrée pour la première fois depuis très longtemps. En sortant de chez elle, j'avais l'impression que mes pieds étaient collés au sol ! Elle s'appelle Fabienne Fasel. Elle dialogue avec vos cellules, travaille avec le péricadre et vous équilibre vos chakras.

Voilà ! J'espère que cet article vous aura aidé à comprendre ce qu'est l'ancrage, à quel point il est important pour mieux vivre au quotidien ainsi que pour réussir à créer une vie qui nous épanouisse. J'espère que les outils que je vous propose vous inspirerons à le pratiquer davantage au quotidien.

Avec amour,

Ava en Vie


192 vues

Copyright © 2018 Ava en Vie. Mentions légales

 Contact  

veillonava@gmail.com

079 781 41 02

© 2020 -- Ava en Vie -- Mentions légales